Moins de 3 mois après la réalisation d'un plan de départs volontaires de 142 salariés, l'ex-filiale d'Alcatel-Lucent, rachetée par un fonds chinois en 2014, lance un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) concernant 10% de ses 1.000 salariés français.

Lire le communiqué de presse de l'intersyndicale